Roberta Durrant, « Mama of comedy »

robertaLa longue filmographie de Roberta Durrant témoigne de la richesse de son expérience de l’audiovisuel sud-africain. Toujours entre le cinéma et la télévision, Roberta Durrant a produit à la fois des documentaires, des films, des séries… et de célèbres sitcoms qui lui valent le surnom de « Mama of comedy ». Roberta a été de nombreuses fois récompensée pour ce travail. Parmi les séries qu’elle a créées, Home Affairs a été nominée en 2008 aux Emmys Awards. Roberta a également participé à des projets citoyens et éducatifs, et a lancé en 1994 Khululeka, une série destinée à accompagner les primo-votants pour la première élection présidentielle post-apartheid. Elle a récemment fait ses débuts en tant que réalisatrice de cinéma avec le film Felix, décrit comme étant un « Billy Elliott dans le monde du Jazz de Cape Town ». L’ancienne présidente de l’association Women in film précise également que c’est « le premier film écrit, réalisé et produit par des femmes en Afrique du Sud depuis 12 ans ». Felix est en post-production et sortira sur les écrans sud-africains en septembre.

homeaffairs   Khululeka150

Mais c’est un autre projet, toujours dans l’univers musical, qui emmène aujourd’hui Roberta à Cannes : The Melody brothers. « Cette comédie musicale est actuellement en développement, et nous recherchons un partenaire qui serait près à s’investir avec nous, peut-être un coproducteur français. Je n’ai jamais travaillé avec les français mais le sujet de The Melody brother s’y prête bien ! C’est une exploration par un français, Jean, de notre monde. Il souhaite épouser Lulu, une sud-africaine zulu, et devra pour cela surmonter trois obstacles : les trois frères de cette dernière. Ce challenge va aussi être l’occasion de changer leurs vies ».

Portée par les projets, Roberta se concentre maintenant davantage sur le cinéma que sur la télévision. « Je choisi d’abord les films sur lesquels je souhaite travailler en fonction du scénario, peu importe s’il s’agit de cinéma ou de télévision, et il se trouve que j’ai eu de belles opportunités dans le cinéma ces derniers temps. Mais en Afrique du Sud on ne peut pas survivre en ne faisant que du cinéma … »

Roberta Durrant et sa société de production Penguin Films sont aussi connus dans l’audiovisuel sud-africain pour leur engagement envers les nouvelles générations de scénaristes et réalisateurs. Dénicheur de talent, Penguin Films a lancé de nombreuses carrières, « je recherche sans cesse de nouveaux talents, j’essaye de leur donner des opportunités ». Roberta Durrant a ainsi reçu en 2012 un Lifetime Achievement SAFTA (South African Film and Television Awards) pour sa contribution au développement des comédies en Afrique du Sud et à la circulation des savoir-faire dans l’industrie. Roberta est fière du dynamisme actuel de la création sud-africaine. « L’industrie audiovisuelle n’a jamais été aussi brillante et aussi productive. Nous devons aujourd’hui permettre aux œuvres sud-africaines de voyager ».

Publicités