Rencontre avec Denis Lillie, Cape Film Commission

about-bannerLa Cape Film Commission (CFC) a été créée en 2000 pour soutenir le développement de l’industrie du film dans la région du Cape Occidental. Elle a pour mission de promouvoir le Cap et sa région en tant que destination de tournage et d’accompagner le développement de l’industrie du film locale, comme nous le précise sont CEO, Denis Lillie : « Nous avons un programme d’aide pour la recherche de financements et un programme de séminaires autour du développement d’entreprise, nous soutenons aussi la présence des professionnels dans les grands rendez-vous internationaux, comme Cannes ».

La Cape Film Commission est membre de l’Association of Film Commissioners International (AFCI), 350 membres à travers le monde. Ils se rencontrent plusieurs fois par an pour échanger des idées, parler de leurs programmes, de leurs initiatives. « Je pense que les missions de la CFC sont légèrement différentes de celles des autres commissions, nous sommes très engagés dans le processus de développement, de transformation de l’industrie. Aussi, les autres commissions dépendent souvent de régions ou de mairies ; Nous, nous sommes politiquement indépendants ». La Cape Film Commission travaille également avec les autres commissions sud-africaines, « la Gauteng film commission pour la région de Johannesburg, et le Durban Film Office pour le Kwala-Zulu Natal. Même si nous travaillons différemment, nous entretenons des liens et sommes partenaires sur certains événements internationaux ».

Tribeca, la Berlinale, Cannes, Annecy, la CFC emmène régulièrement des délégations de professionnels dans les festivals internationaux. « 12 professionnels iront à Annecy, et 15 à Cannes. Ceux sont surtout des scénaristes et des producteurs pour Cannes. Certains viennent pour vendre leurs films, d’autres pour trouver des partenaires et compléter leurs financements. Cannes est l’un des rendez-vous les plus difficiles, des milliers de personnes y viennent et il faut batailler pour avoir des rendez-vous. C’est un challenge !».

Parmi ces professionnels, deux producteurs rencontrés avant leurs départs pour la Croisette :
    Patrick Walton, Shoot Away Production
    Roberta Durrant, Penguin Films

Crédits photo: The Callsheet
Cape Film Commission

Publicités